Sommaire du journal N°168 - Janvier/Février 2021

Chers lecteurs,

La redevance incitative des ordures ménagères vient d’entrer en période de test tout au long de l’année 2021. Une période de rodage qui ne sera pas de trop pour tenter de répondre aux inquiétudes des résidents secondaires mécontents, comme on le lira dans ce journal, du nouveau dispositif et de sa tarification. 

Ce dispositif a été conçu par les élus et les techniciens de la Communauté de communes comme si la population de l’île était homogène et résidait à l’année. C’était oublier les résidents secondaires qui, rappelons-le, occupent 

17 000 logements sur les 30 000 que compte l’île. Certes il n’est pas simple de savoir à quels moments ils séjournent dans l’île mais leurs avis doivent impérativement être pris en compte sachant, en outre, qu’ils continuent et continueront de payer, seuls, la  taxe d’habitation qui constitue, et constituera, une ressource cruciale dans les budgets des communes.

« L’océan reprend ce qu’il nous a donné. » C’est la formule lapidaire de Jean-Bernard Duprat, le reponsable de l’Office national des forêts, dans la longue interview qu’il nous a accordée. L’ONF ne se contrente pas, en effet, de gérer les 2 500 hectares de forêt domaniale de l’île, il est en première ligne sur l’érosion de la côte et la protection de la dune. Un rôle souvent méconnu mais pourtant essentiel.

Nous avons été contraints d’augmenter de 50 centimes notre prix de vente au numéro, ce qui ne nous enrichit pas mais nous permet, en partie, de survivre.

Au nom de l’équipe de notre journal, je vous souhaite une heureuse année 2021 où l’on espère que la pandémie sera vaincue. 

Claude Fouchier

Ile d'Oléron

Château-d'Oléron

Saint-Trojan-les-Bains

Grand-Village

Dolus-d'Oléron

Saint-Pierre-d'Oléron

Saint-Georges-d'Oléron

La Brée-les-Bains

Saint-Denis-d'Oléron

Histoire

Petites annonces

Accédez aux autres sommaires
Année : Numéro :

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous