Saint-Pierre-d'Oléron - N°168 - Janvier/Février 2021

« Ce sera un nouveau look pour la Cotinière »

Du côté de la commune de Saint-Pierre-d’Oléron, « il ne fallait pas louper les pourtours et les abords du port », comme l’a souligné le maire Christophe Sueur. « Il faut une véritable symbiose entre la partie maritime et la partie village. La gestion des flux avec les publics qui vivent ici à l’année ainsi que la clientèle touristique est un véritable enjeu pour la commune. » C’est pourquoi une étude de faisabilité a été réalisée par l’agence de Sophie Blanchet, architecte à La Rochelle. « La circulation entre le bourg et le nouveau port doit se faire de façon agréable et en toute sécurité. Notre souhait communal est de définir une qualité d’espace public à l’image de la réhabilitation de la maison du gardien de phare. Jusqu’à présent, la criée était interdite au public, à l’avenir le nouveau bâtiment avec son toit en terrasse sera accessible au public. La balade se prolongera pendant deux heures », ajoute l’élu. 

Un nouveau parking créé

Le danger de cette attractivité nouvelle aurait été de priver les commerçants et les restaurants du bourg de leur clientèle. Sur ce point, la commune et le Département sont d’accord. « Le port restera une zone de travail que l’on pourra visiter mais il ne sera pas privatisé et il sera relié de façon harmonieuse au village », insiste Christophe Sueur. La mairie a dû se pencher sur un autre problème, celui du stationnement. « Le parking derrière la chapelle va être détruit afin de redonner la dune à la nature. Avec 40 000 visiteurs par jour en été, il fallait trouver des solutions. Nous avons donc décidé de faire un parking en lieu et place de l’ancienne criée. Il y aura également des zones de stationnement limitrophes avec un système de navettes », complète le maire. Avec la rue du Port qui va être repensée et la façade portuaire qui pourrait devenir un musée à ciel ouvert en plus, les travaux du pourtour du port sont prévus pour durer cinq ans. « Bien évidemment, cela se fera secteur par secteur afin de ne pas gêner les différentes activités économiques. L’estimation financière est de 5 millions d’euros. C’est déjà inscrit au budget de la commune mais le Département en prendra une part que nous espérons à hauteur de 50 % », conclut le premier magistrat.

Illustration : Tout l’aménagement portuaire est sous la responsabilité de la municipalité de Saint-Pierre-d’Oléron. (© Cabinet Blanchet)
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
7.50 € N°172
Septembre/Octobre 2021

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous