Saint-Georges-d'Oléron - N°158 - Mai/Juin 2019

En bref...

Nombreux investissements de voirie

Pour la réfection de la rue de la Boulinière, ce sont 135 000 euros que la commune a investis pour un chantier plutôt simple puisqu’il ne consiste qu’en une réfection de la chaussée (pas de trottoirs à aménager ici). Les travaux seront finis avant la saison estivale. Il en va de même pour les axes suivants : rue de la Fontaine (115 000 euros comprenant l’accès au lotissement des Fontaines), route de Chéray à Chaucre (104 000 euros). Selon le maire de Saint-Georges, «sur les six à huit ans qui viennent, on va avoir besoin d’investir 1 à 1,5 million d’euros pour remettre notre voirie à niveau».

 

Hausse de 1,5% de la taxe d’habitation

Alors que les taux d’imposition locaux avaient déjà augmenté de 6% entre 2014 et 2018, le conseil municipal a voté une hausse de 1,5% de la taxe d’habitation dans son budget pour l’année 2019. «Ce n’est pas de bon ton d’augmenter les impôts au cours de la dernière année d’un mandat, je sais bien. Mais je ne me place pas dans une vision purement électoraliste et si l’on veut continuer à pouvoir investir, on n’a pas le choix», explique Eric Proust. Un maire qui est conscient qu’«il va nous falloir faire œuvre de pédagogie pour expliquer tout ça» mais qui rappelle que «les taux de la commune sont inférieurs à ceux de la moyenne nationale des communes de taille équivalente».

 

Un arbre remarquable labellisé

Un chêne situé dans une propriété privée a été distingué à la fin du mois d’avril par le label national des «arbres remarquables». Vieux de trois siècles, sa dimension est des plus impressionnantes (hauteur et tronc large) tout comme sa constitution robuste car cet arbre est en effet en pleine forme. Il faut dire qu’il dispose à son pied d’un puits dans la nappe duquel ses racines s’abreuvent à leur guise.

 
Commentaires des internautes
Robert - le 09/07/2019 à 12:13
A force de chasser les campeurs isolés qui ne demandent pas mieux que de payer une taxe et profiter de leur terrain privé quelques semaines par an, la commune préfère taxer un peu plus ses concitoyens ... une vue à très court terme !!
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous