Dernière minute - N°163 - Mars/Avril 2020

Séjours en résidence secondaire interdits

Communiqué de la Communauté de communes de l'île d'Oléron

Les élus oléronais rappellent que la location touristique et les séjours en résidence secondaire sont interdits. Des arrêtés municipaux vont être adoptés vendredi 3 avril pour l’ensemble de l’île afin de renforcer les moyens d’action de la gendarmerie et des polices municipales.

Des témoignages de plus en plus nombreux de professionnels de l’entretien d’espaces verts, du bâtiment ou du tourisme indiquent qu’un nouvel afflux de résidents secondaires et même quelques touristes en location meublées commençaient à arriver sur le territoire.
 
« Le confinement n’est pas des vacances »
 
Comme les ministres de l’Intérieur Christophe Castaner et de la Santé Olivier Veran l’ont rappelé le 1er avril dernier en prévision des vacances de Pâques : « Le confinement n’est pas des vacances. Chacun doit rester à son domicile et ne pas se déplacer pour rejoindre sa résidence secondaire ou une location touristique. »
 
Venir en vacances sur l’île d’Oléron pendant le confinement fait courir un risque inutile à tout le monde : un risque accru de contamination par la multiplication des contacts (forces de l’ordre, commerçants, agents des services au publics et bien sûr personnels soignants déjà très fortement exposés), un risque accru aussi de débordement des services hospitaliers dimensionnés pour l’accueil des populations locales et par voie de conséquence aux personnes vulnérables du département qui ne pourront être prises en charge dans de bonnes conditions.
 
Le confinement interdit de partir en vacances dans une location touristique ou une résidence secondaire. Les forces de police municipale et nationale seront sur le pont tout le week-end pour faire appliquer les règles gouvernementales et les arrêtés municipaux sur le confinement.
 
 
Commentaires des internautes
DUROUEIX - le 03/04/2020 à 12:08
Bien que loueur saisonnier, j'approuve cette décision. J'ai d'ailleurs contacté mes 2 locataires pour annulé leur réservation, ce qu'ils ont parfaitement compris
DAUMAIN - le 03/04/2020 à 14:31
Tout à fait d'accord, même si cela empêche certaines familles de bénéficier de plus d'espace, que leur situation actuelle ne le permet. Cependant l'on peut regretter que ce soit le "black out" complet sur l'île quant aux cas de covid-19 qui sont répertoriés. Nous n'avons que les statistiques de la Charente-Maritime.
Alain - le 03/04/2020 à 16:02
Suis tout a fait d'accord pour le confinement que je respecte à la lettre, pas trop difficile en pavillon, mais aussi je peux comprendre les familles confinées dans 30 m2 en ville. Ce confinement me rappelle les paroles que ma défunte mère prononçait de son vivant " l'exode en 1940 ... ". et bien nous connaissons l'exode en 2020 ou les gens ne sont pas les bienvenus! Si toute la population avait des masques était testée alors peut être que le contexte serait différent, mais cela personne ne peut y répondre.
Une grave crise financière se prépare, elle va durer bien plus longtemps que le confinement. Je crains fort que la demande de locations de vacances soit bien inférieure à l'offre disponible, alors il n'y aura plus besoin d'arrêtés municipaux pour empêcher les vacanciers de venir. L'avenir nous le dira.
Stéphane - le 03/04/2020 à 18:56
Tout à fait d'accord pour les vacances mais les gens qui veulent aller tondre leur terrain et arroser les plantes nouvelles que nous avons planté cette hiver sans voir personne en restant 1 journée , alors on laisse tout crever dans les jardins.
Autre chose vu que l'on va devoir attendre la fin qui sera sans doute dans 3 mois vu ce que nous voyons en réa tous les jours ( et les infos ministère de la santé interne) je ne compte pas payer plein pot ma taxe de poubelle alors que j'aurai 9 mois d'interdiction pour aller dans ma résidence en 2020. je vais me mettre en relation des a présent avec la communauté des communes sur ce sujet.
500 gendarmes réquisitionné pour faire ce contrôle au pont cela ne vous semble pas excessif?
et je reste persuadé que des parisiens sont venus des le début du confinement et qu'ils sont dans leur résidence secondaire alors pourquoi eux reste la et qu'une personne qui veut juste passé 1 journée sans croisé personne n'a pas le droit?
encore une injustice envers les gens comme nous!
Erwhan - le 10/04/2020 à 14:34
Effectivement bonne et sage décision, les Français ne comprennent pas bien l'importance de rester chez soi, pendant que d'autre se battent pour sauver des vies, d'autres pleurent leur proches décédés qui n'ont pu voir depuis l'avant confinement...Mais là aussi, certainement que l'argent, l'économie, et la betîse ou les 3 provoquent des absences de conscience pour certains...
Debusschere - le 13/05/2020 à 13:48
Je suis surpris qu’en étant le propriétaire d’u Résidence secondaire ,nous ne puissions pas demeurer chez nous. Nous payons nos impôts locaux comme tout le monde ,et il me parait très discriminatoire de nous empêcher de vivre chez nous. Nous avons respecté les mesures de confinement, et ne sommes pas des irresponsables venus polluer votre île qui est aussi la notre.Nous faisons vivre l’île d’ Oleron et ne comprenons pas ce sectarisme qui ne fera que freiner le développement de notre belle région.
Geraldan - le 13/05/2020 à 20:09
Je suis tout à fait d'accord avec vous Debusschere !! On nous refuse l'accès à notre résidence secondaire ce qui n'est pas normal car nous payons des impôts. Nous avons respecté le confinement jusqu'à ce jour mais là que l'on soit dans notre résidence principale ou chez nous sur l'île le confinement et le respect est le même !! C'est quoi ce système on a que des interdictions !! On a tout l'entretien à faire dans cette maison on espère seulement qu'elle ne sera pas visitée. Vivement que l'on retourne sur une partie de notre île.
Alain - le 14/05/2020 à 12:07
@Debusschere & Geraldan
Tout fait d'accord avec vous.
Je ne comprends toujours pas que nos responsables aient fait la "chasse aux sorcières" en punissant par des amendes.
Quelle était la différence entre un confinement sérieux à Troyes ou autres .. et un confinement sérieux sur l'ile d'Oléron ? Les insulaires pensaient que les résidents secondaires amèneraient le virus ! mais ces insulaires n'en n'étaient pas plus protégés entre eux.
Les commerçants y auraient trouvé un avantage avec plus de ventes ... car l'avenir qui se prépare n'est pas des plus rassurants. Je doute que les résidents secondaires ne soient pas encore les bienvenus longtemps , finances obligent !
dimitrijevic marko - le 15/05/2020 à 22:26
bonsoir
j'ai lu avec intérêt le sujet de résidence secondaire et je suis entièrement en accord avec Mr Alain, Mr Geraldan et Mr Debusschere , car moi mème natif de Oléron (partie en 1959 avec mes parents ) je ne peut pas revenir dans ma résidence secondaire a causse des politiques.MERCI OLERON
Rodde - le 29/06/2020 à 16:17
Visiblement les résidents à titre principal n'ont pas besoin des résidents secondaires. Il suffirait à ces derniers d'envoyer leur argent ils n'ont pas besoin de plus. Faut pas pleurer comme ça ...
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
6 € N°164
Mai/Juin 2020

Commander
6 € N°166
Septembre/Octobre 2020

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous