Ile d'Oléron - N°151 - Mars/Avril 2018

Sécurité routière sur les pistes cyclables

Les pistes cyclables se développent à Oléron, c’est pourquoi la communauté de communes souhaite améliorer la sécurité des utilisateurs en procédant à des travaux.

La communauté de communes de l’île d’Oléron va créer une piste cyclable entre le village de Chaucre (Saint-Georges) et le lieu-dit les Renfermis (Saint-Denis). Long de 1,24 km, ce parcours longe la route des Huttes qui dessert notamment des plages, des campings et des hébergements touristiques très fréquentés en été, ce qui le rend potentiellement très dangereux. Hors saison, le trafic moindre est propice à des vitesses excessives des véhicules, là encore dangereux pour les cyclistes. Ainsi, quelle que soit la saison, l’aménagement d’une piste cyclable séparée de la chaussée est nécessaire pour la sécurité des cyclistes sur cet axe. Pour financer ce chantier, estimé à 188 333 €, la CdC va solliciter une aide de l’Etat au titre de la dotation d’équipement des territoires ruraux (DETR), à hauteur de 40 %. Le Département a été sollicité à hauteur de 30 %. 

De plus, dans le cadre de sa compétence «Création et entretien des itinéraires cyclables», la CdC veut promouvoir la pratique du vélo et répondre ainsi aux attentes des touristes et des habitants en offrant une alternative aux déplacements automobiles. Parmi les infrastructures cyclables existantes, toutes ne sont pas accessibles aux personnes à mobilité réduite. Dans le cadre du programme de travaux de cette année, la CdC a planifié la réhabilitation avec mise en accessibilité de 2,5 km d’itinéraires. Il s’agit, notamment, des itinéraires de la Thibaudière – RD 734 (0,7 km), du chenal d’Oulme (0,5 km), du chenal d’Ors (0,7 km), de la Mimoseraie (0,3 km) et des Martinets (0,3 km). La réhabilitation globale est estimée à 233 500 €. La CdC va, de nouveau, solliciter la DETR à hauteur de 40 %, le reste étant financé par la CdC. Enfin, cette dernière souhaite associer la réhabilitation d’infrastructures cyclables avec l’acquisition de vélos à assistance électrique. Il s’agit de la refonte de la piste cyclable entre Saint-Pierre et La Cotinière, longue de 2,175 km, qui longe la route des Châteliers. Elle a été créée en 2013 avec un revêtement en sablage calcaire, aujourd’hui dégradé. Dans le cadre du programme de travaux de cette année, sa réhabilitation consisterait à le remplacer par un revêtement plus approprié. Parallèlement, fortement engagée dans le développement durable à travers son Agenda 21 ou sa démarche de Territoire à énergie positive, la CdC compte mobiliser les établissements publics et privés pour le changement de comportement en matière de déplacement. Après avoir lancé son propre plan de déplacement établissement, la CdC veut encourager les entreprises et établissements publics et va acquérir dix vélos à assistance électrique. Ils seraient mis à disposition et utilisés pour les déplacements professionnels des salariés en journée ou pour leurs trajets domicile /travail. Afin de réaliser ce projet estimé à 250 085 € (234 127 € pour l’itinéraire cyclable et 15 958 € pour les vélos électriques), une aide Feader, au titre des opérations de développement des services de base pour la population rurale, peut être demandée à hauteur de 63 %.

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
6 € N°152
Mai/Juin 2018

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous