Saint-Trojan-les-Bains - N°130 - Septembre/Octobre 2014

Que peut faire Emeraude de son terrain ?

Après l’abandon du projet de casino sur le boulevard de la Plage, le groupe Emeraude est toujours propriétaire du terrain idéalement situé en front de mer. Que peut-il y construire ?  

«Je n’ai pas eu de sollicitation particulière de la part du groupe Emeraude concernant son terrain et sa possible utilisation.» Avec le sens de la formule qu’on lui connaît, Pascal Massicot, le maire, confirme donc que le groupe Emeraude, qui a dû abandonner son projet d’implanter un casino en front de mer, cherche une porte de sortie pour son terrain. Cette parcelle communale avait été acquise pour la somme de 232 000 €, en 2002, par la société Océane Loisirs, le premier délégataire choisi par la municipalité de l’époque (JdP n° 54). Quelques mois plus tard, la société avait été contrainte d’investir 150 000 € pour consolider le sous-sol. Finalement, contrainte d’abandonner le projet, Océane Loisirs avait mis en vente le terrain et le bâti, en 2004, pour un montant de 546 987 €. Si il n’est pas avéré que le groupe Emeraude, choisi comme nouveau délégataire, ait déboursé cette somme, on peut aisément comprendre qu’aujourd’hui, quel que soit le montant de son investissement initial, il souhaite l’amortir. «Je n’ai toujours pas de nouvelles concernant un éventuel projet, reprend le maire, mais ça ne me semblerait pas anormal que je sois sollicité. Cela n’est pas inimaginable.»

Depuis l’arrêt du projet Emeraude, les rumeurs vont bon train concernant ce terrain idéalement situé en front de mer, sauf que le classement de cette zone au plan local d’urbanisme n’offre que peu de possibilités de réalisation. «Lors de la mise en place du plan d’aménagement et de développement durable dans le cadre du PLU, nous avions classé cette zone en UL pour permettre, notamment, l’implantation d’un casino dans la commune.» Aujourd’hui, et bien que le groupe Emeraude soit avant toute chose spécialisé dans l’implantation de casinos, on imagine difficilement qu’il se lance dans la construction de ce type de structure… à quelques mètres de celui en cours d’aménagement. 

Outre le casino, la zone UL est destinée à accueillir des constructions à caractère commercial, hôtelières ou para-hôtelières ainsi que des équipements de service, de sports ou de remise en forme et les logements de fonction qui leur sont liés. «Ce qui est certain aujourd’hui c’est qu’il n’est pas possible, comme cela a été dit, de construire sur le terrain des logements, une marina ou bien encore une grande surface.»


Les travaux de la rentrée

A la rentrée de septembre, divers chantiers vont débuter dans la commune. Le premier d’entre eux concerne le casino. L’ouverture est prévue en juin prochain. Le dossier de l’aménagement du front de mer est toujours d’actualité. Les différents interlocuteurs travaillent sur les réseaux.

Le chantier de la crèche se poursuit, l’ouverture étant prévue pour janvier prochain.

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
6 € N°161
Novembre/Décembre 2019

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous