Saint-Georges-d'Oléron - N°152 - Mai/Juin 2018

Près de 5 M€ d’investissements prévus

Plus de 4,7 M€ d’investissements sont envisagés au budget communal que ce soit pour de nouvelles actions ou alors des programmes récurrents tels que les chantiers de voirie, le renouvellement d’équipements…

Le 12 avril dernier, les élus ont voté à la quasi- unanimité – seule Murielle Montoya qui avait donné un pouvoir à Armand Lièvre s’est abstenue – ont adopté les budgets communaux. Une enveloppe de 1 293 918 € a été votée pour les nouveaux programmes d’investissements. Il s’agit, entre autres, de la fin de la restructuration des vestiaires au stade de football de Chéray (305 000 €), des travaux d’entretien dans les écoles (21600 €), de l’achat de matériel et de mobilier (34 260 €). Le chapitre le plus important est consacré à la voirie avec une enveloppe de 496 000 € dont 135 000 € pour des travaux de réfection dans diverses rues ou bien encore 190 000 € pour la réfection de la voirie suite à l’aménagement de la piste cyclable Chaucre-les Huttes et 62 000 € pour la réfection de la chaussée de la Boulinière.

Pour les programmes en cours, la somme de 142 344 € est répartie entre les études et les travaux d’aménagement des parkings (101 374 €) et ceux de la venelle des Neux-Crottes à Chaucre (25 000 €), du groupe scolaire du Trait d’Union (solde de 10 000 €) et de la rue de la Poste (solde de 3 000 €).

D’autres opérations d’équipement vont être budgétisées telles que le programme de réhabilitation du complexe sportif et culturel du Trait d’union (758 600 €). Ou bien encore 730 000 € pour la première phase d’aménagement du centre bourg qui comprend les  travaux sur la place de Verdun. Des études sont aussi envisagées et ce à hauteur de 134 590 €. Elles sont prévues pour l’aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine, mais aussi pour la déclaration de projet pour la reconversion du site de Maison Heureuse. Ayant abandonné l’idée d’un centre de soins de suite, la mairie a retenu la proposition d’un groupe immobilier pour la construction d’une cinquantaine de logements (JdP n° 151). D’autres études seront lancées pour l’aménagement de Boyardville, pour le profil de baignade à Domino ou pour l’entretien des espaces publics suite à l’interdiction d’utilisation des produits phytosanitaires… 

Le budget annexe des ports de plaisance laisse apparaître des dépenses à hauteur de 462 000 €. Il s’agit, notamment de la réalisation de divers travaux sur les ports du Douhet et de Boyardville. Pour le Douhet, 82 006 € sont provisionnés pour l’étude sur le schéma directeur d’aménagement du port et le solde de celle sur le diagnostic global du patrimoine portuaire, la protection cathodique et les travaux sur le ponton H. Pour Boyardville (notre photo) l’enveloppe de 278 024 € doit permettre la protection cathodique, les remplacements du ponton A et du ponton d’attente dans le chenal, les travaux sur la porte écluse du bassin et l’acquisition de divers matériels. Pour financer ces projets, la fiscalité augmente de 1% soit 8,57 % pour la taxe d’habitation, 22,37% pour le foncier bâti et 51,08% pour le foncier non bâti.

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous