Dernière minute - N°143 - Novembre/Décembre 2016

Parc éolien en mer, l’île d’Oléron retenue

L’île d’Oléron a été retenue pour participer au troisième appel d’offres pour l’éolien lancé par le ministère de l’Environnement. 
La société WPD Offshore, qui travaille depuis de longs mois avec les élus oléronais sur ce projet de parc éolien au large de La Cotinière, se prépare dorénavant à répondre à cet appel d’offres. Son projet, qui pourrait voir le jour à l’horizon 2024, comprend jusqu’à 80 éoliennes implantées à 15 km au large des côtes. On parle d’un investissement à hauteur de 2 milliards d’euros.
Commentaires des internautes
martnand albert - le 23/11/2016 à 18:12
Le vent ne manque pas au large de l’île d'Oléron. Une distance de 15 km des cotes rend sans doute invisibles les éoliennes du bord des plages.
Ils faut bien sur que les pécheurs ne soient pas génés par le site.
Sous cette condition ce qui suppose des négociations entre les 2 parties, je suis très favorable aux éoliennes.
chalumot annick - le 23/11/2016 à 18:30
on defigure l ile et pour un permis de construire il faut ramer car il y a toujours quelqueq choses qui cloche. non a ce projet qui est pour faire du fric comme d habitude les citoyens ont s en fou.
Dupuy - le 23/11/2016 à 21:26
Éoliennes au large .Sur ce sujet comme Sur beaucoup d'autres ,le gouvernement impose son Diktat,sans tenir aucun compte des avis contraires,qui sont nombreux et émanent de personnalités éminentes.
Il paraît que cela s'appelle la DÉMOCRATIE !!! Parlons plutôt de l'écologie punitive,qui rapportera gros à certaines sociétés étrangères.
Anne Marie Duroueix - le 23/11/2016 à 22:58
Les USA démontent leurs éoliennes car non rentables et nous, avec 20 ans de retard, nous en construisons 80, en mer, en détruisant les fonds marins ou vivent les céteaux. Les marins seront indemnisés pour leur manque à gagner pendant les 2 ans de travaux plus le temps que se reforme la faune et la flore. Qui va payer? Comment vont réagir les courants marins? Nous jouons à l'apprenti sorcier avec la nature qui nous le fera payer cach. Nos côtes avaient-elle besoin de ce nouveau coup dur?
cros - le 23/11/2016 à 23:24
Jaime bien les écolos purs et durs, qui ne veulent que des énergies renouvelables, mais surtout pas de panneaux solaires ou éoliennes prés de chez eux
Hélène Bourdel - le 24/11/2016 à 14:06
Enfin! Il serait temps! Il y a trente ans que la digue de Zeebrugge est couverte d'éoliennes, le Danemark en a plein ses champs et ses prés, la France a assez traîné!
Question aux opposants: vous préférez vraiment le nucléaire?
Christian GINISTY - le 24/11/2016 à 15:01
En effet, à 15 km, on ne verra rien depuis la cote.
Quand aux fonds marins, je vois mal comment cela les abîmerait. A priori pas plus que les récifs artificiels que l'on implante parfois pour favoriser la faune.
Roques - le 24/11/2016 à 16:36
Les moulins à vent de Don Quichotte !!! Et les dégâts collatéraux ?
francois - le 25/11/2016 à 12:25
Des éoliennes de 150 à 200 m de haut,à 20 Km, on les verra depuis la côte.
Économiquement, ce projet n'est rentable que par des subventions financées par les consommateurs d'électricité.
Le photovoltaïque est actuellement de moins en moins cher. Ségolène ne doit pas être "au courant"
Patrick Chaillot - le 25/11/2016 à 15:03
On peut toujours critiquer les éoliennes terrestres qui gâchent le paysage et font du bruit. Maintenant, on critique les éoliennes Offshore. Imaginez si la centrale de Braud Saint-Louis explose comme à Tchernobyl ou à Fukushima la zone qu'il faudra évacuer, et pour combien de temps. Il s'en est fallu de peu lors de la tempête de 1999. Evidement qu'il faut négocier avec les pécheurs, évidement qu'il faut étudier l'impacte sur le milieu marin.
Philippe DEVE - le 26/11/2016 à 14:26
Que de pessimistes et de râleurs! Bien sûr qu'il faut favoriser l'énergie de proximité...Et si vous calculez avec la rotondité de la terre, vous vous apercevrez que ces éoliennes ne dénaturerons pas le paysage! Tous les pays d'Europe (et même encore les Etats unis) développent ces éoliennes qui représentent un puissant vecteur vers la production propre d'énergie électrique.
richard josette - le 28/11/2016 à 15:51
qui va encore contribuer a tout cela mais cela ne me gène elles sont en mer.
Bernard Durand - le 29/11/2016 à 08:53
Les 80 éoliennes auront 4 fois la hauteur de phare de Chassiron. Les fonds marins seront bouleversés. L'électricité produite sera intermittente parce que le vent est par nature irrégulier. Elle sera parfaitement inutile puisque la région Poitou-Charentes est largement excédentaire en électricité. Elle sera très coûteuse, environ 7 fois le prix de l'électricité actuellement sur le marché de gros.
Le coût de ce projet est faramineux, environ 4 milliards d'Euros pour commencer, 10 sur la durée car il faudra remplacer régulièrement ces éoliennes pour cause de corrosion marine. L'essentiel servira à payer des entreprises allemandes et créer de l'emploi en Allemagne. 50 emplois de manutentionnaires seront peut-être créés de manière durable à Oléron, et autant à La Rochelle ! Cela fait vraiment très très cher pour créer aussi peu d'emplois. N'y a-t-il pas mieux à faire pour créer de l'emploi avec tout cet argent?
Il s'agit donc d'un projet ruineux et parfaitement inutile. L'adhésion "unanime" de nos élus traduit non seulement leur indifférence quant aux conséquences environnementales et financières de ce projet, mais aussi leur incapacité durable à créer des activités économiquement viables dans la région.
D'autre part, le coût de démantèlement de ces éoliennes sera très élevé et à la charge des collectivités, donc du contribuable le moment venu. Pour gagner 3 sous maintenant, ils vont reporter une charge très importante sur la prochaine génération! Le manque de réaction des Oléronnais traduit leur ignorance et leur manque de curiosité sur la façon dont fonctionne l'éolien et sur les dessous de leur financement. Quant à ceux qui pensent qu'elles peuvent éliminer le nucléaire, ils sont visiblement très mal informés, et ne se donnent guère la peine de réfléchir. La seule façon d'éliminer le nucléaire en France est de les remplacer par des centrales à charbon, comme en Allemagne. Est-ce cela qu'ils veulent?
JP BOISNARD - le 30/11/2016 à 12:55
Ce projet n'est réellement pas présenté de façon objective à la population, une fois de plus quelques initiés nous cachent la réalité dans le but de se faire de l'argent sur le dos des contribuables.
Donner un blanc sein sur l' engagement d'une telle dépense : au moins 4 milliards d'euros,est un suicide social pour notre jeunesse qui cherche du travail. Pourquoi ne pas imposer la construction dans notre région, cela se pratique dans tous les contrats internationaux (trains, avions).
Dépenser autant d'argent sans créer d'emplois locaux est totalement inacceptable !
Dans votre entourage personne ne cherche du travail ? soyez responsables!
Maillet - le 30/11/2016 à 13:04
Je suis tout à fait favorable à l'énergie éolienne sans condition...
Par contre, je suis tout à fait opposée à l'implantation éolienne dans des zones de protections spéciales établies, en plein milieu du parc naturel marin.... il y a une certaine absurdité à créer des protections (je ne les ai pas inventées...!) et installer en plein milieu quelques années après des usines à gaz (humour!) telles que des éoliennes off shore!
Thomas Claude - le 15/12/2016 à 14:23
Et en prime ils vont massacrer la foret domaniale de la Coubre pour faire sortir les lignes haute tension au niveau de la pointe Espagnole.
On met le tout dans une aire marine protégée.
Et tous ceux qui pensent qu'à 15km ils ne vont pas voir de tous petits engins de 200m de haut, ils vont devoir être sérieusement myopes, car cela va défigurer toute la côte Ouest d'Oléron et aussi la côte Sauvage sur le continent !
B.L. - le 21/12/2016 à 16:38
A 15km des côtes... continentales, ou oléronaises ?? Ce n'est pas tout à fait pareil... !
Monique Tameuralt - le 29/12/2016 à 10:43
D'accord pour l'installation des éoliennes en mer MAIS avec, en contrepartie, la fermeture de centrales nucléaires à production équivalente. Ce sera d'ailleurs le moment d'engager un vaste campagne dédiée aux économies d'énergie.
wallet michel - le 10/01/2017 à 16:22
Je suis contre.
Est ce que quelqu'un peut nous fournir un schéma de l'implantation d'une éolienne en mer
Quelle est la profondeur de l'ocean à cette distance .Combien de tonnes de béton est il nécessaire pour la fixer ? Quelle est la vitesse de corrosion. Quel matériau connu peut résister à l'accumulation de couche de sel?
Quel sera le cout de leur entretien ?
Ingénieur chimiste , je n'en connais pas.
Les Américains viennent de fermer 2 000 éoliennes.Avec la parc actuel , on ne sait toujours pas le raccorder avec la production d'electricité classique.On doit développer des unités d'électrolyse ( fabrication d'hydrogène pour utiliser cette énergie intermittente) Arrêtons les EcoStroumfs
Papot - le 10/01/2017 à 18:38
J'habite une région (la Nievre) où il y a des projets d'implantation d'éoliennes de 180 mètres jusqu'à 500 mètres des maisons!!! Il y a suffisamment d'endroits inhabités pourtant, mais ces implantations permettent à certains de faire de gros profits sans pour autant en supporter les inconvénients puisqu'il s'agit de financiers et de personnes qui ne subissent pas la pollution visuelle de ces engins. Et quid du démantèlement? Ce projet me fait frémir....
Hofman-Théroitin Jean-Paul - le 25/02/2017 à 21:44
Pas grand chose à dire. Si, ça me revient ! Qui va s'en mettre plein les poches en les construisant ? Qui va pleurer quand il faudra les déposer dans 20 à 25 ans. Facile de répondre oui ou non sans fermer les yeux et réfléchir J-P H-T
Pierrette RUI - le 28/02/2017 à 10:58
Il y a maintenant plus de 20 ans que l'on construit sur le sol français des fermes éoliennes, aucune centrale nucléaire n'a été fermée. De ce fait nous cumulons les nuisances des centrales et des éoliennes industrielles.
On nous argumente la destruction d'emplois pour les unes et la création d'emplois pour les autres, pour nous faire passer des projets dont nous ne voulons pas.
che - le 07/03/2017 à 17:55
sujet terrifiant sur les éoliennes..!! a regarder...

https://player.vimeo.com/video/105732886
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 


Courrier des lecteurs
Le débat fait rage sur Internet entre ceux qui sont pour l’instauration du péage du pont et ceux qui sont contre. Ces derniers sont bien plus nombreux à s’exprimer sur le site du journal et sur sa page Facebook. Nous publions ici des extraits des arguments des internautes.

Boutique
18.15 € L'île d'Oléron vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous