Dernière minute - N°161 - Novembre/Décembre 2019

Nouvelle décision favorable aux filières de la Malconche

Le 13 novembre, la cour administrative d'appel de Bordeaux a donné son feu vert pour l'installation de filières conchylicoles dans l'anse de la Malconche. La cour a suivi les conclusions du rapporteur public, prononcées le 15 octobre dernier, se prononçant contre le jugement de première instance qui annulait l'autorisation préfectorale de pose des filières. Depuis plus de dix ans, ce projet de 313 filières de moules et d'huîtres sur 250 hectares au large de Saint-Georges-d'Oléron oppose des professionnels de la conchyliculture à des associations d'usagers des plages (Aplimap), de plaisanciers (UNAN 17) et trois municipalités (La Brée-les-Bains, Saint-Denis, Saint-Georges). « Nous sommes à la fois déçus et surpris car jusqu'ici toutes les procédures étaient en notre faveur. C'est un retournement de situation incompréhensible. Il est évident que nous allons saisir le Conseil d’État », commente Éric Proust, le maire de Saint-Georges. Les opposants doivent déposer leurs dossiers avant le 12 décembre.

Nous développerons ce sujet dans le prochain numéro du Journal des Propriétaires de l'île d'Oléron, à paraître en janvier.

Commentaires des internautes
papelard - le 23/11/2019 à 10:33
je trouve inamissible d’installer de si grand nombres de filières , qui vont créer une très grande pollution et une grande gène pour la navigation
nanard - le 29/11/2019 à 14:22
je me réjoui que les conchyliculteurs entreprenants et courageux puissent avoir du travail et ce sera aussi une belle réserve pour la reproduction des poissons hors d'atteinte des marins pecheurs
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
6 € N°156
Janvier/Février 2019

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous