Saint-Georges-d'Oléron - N°101 - Novembre/Décembre 2009

Navette Boyardville – La Rochelle en juin

Attendue pour avril 2009, la première rotation rapide entre Boyardville et La Rochelle devrait fonctionner en juin prochain. Le bateau, un monocoque de 25 m de long, est en cours de construction au chantier naval rochelais Gamelin.

ildo101-17.jpgEn juin 2007, l’Association pour l’amélioration des transports oléronais et liaisons avec le continent (ATO) présentait son projet de liaison maritime entre Boyardville et La Rochelle.
Cette liaison au départ de Boyardville, jugée plus centrale, ne sera pas touristique mais une liaison régulière, rapide, avec un bateau aménagé pour affronter le mauvais temps, avec aussi un faible tirant d’eau pour être le moins possible tributaire des marées (JdP n° 87). L’objectif de l’association – qui entre-temps a créé une société par actions simplifiée (SAS), Littoral Express, pour gérer cette activité spécifique – était d’effectuer la première rotation entre Boyardville et La Rochelle le 1er avril 2009. Mais finalement la date a été repoussée notamment parce que le bateau n’était pas construit. Et pour cause, la société devait trouver la somme de 1,5 M€. C’est aujourd’hui chose faite puisque la construction du bateau, un monocoque de 25 m de long, a commencé début octobre dans le chantier naval rochelais Gamelin. «Il sera entièrement construit sur place, souligne Jean Thesmier, l’un des initiateurs du projet et directeur d'exploitation de Littoral Express. Il y aura 170 places assises et près de 25 emplacements pour les vélos. Nous avons voulu privilégier l’espace et le confort avec un bateau rapide, silencieux et confortable. La traversée durera 45 minutes.»

Le passage devant le célèbre fort Boyard

Ce monocoque, qui devrait être opérationnel pour le début du mois de juin prochain, effectuera deux rotations (deux allers-retours) par jour en hiver et trois pendant la saison estivale. «Il s’agit bel et bien d’un service que nous offrons aux habitants de l’île et de La Rochelle. Une étude de marché réalisée par des élèves de Sup de Co a mis en évidence cette attente de la population oléronaise en saison mais aussi en avant et après saison.» A l’arrivée, les voyageurs auront la possibilité de louer des vélos traditionnels, des vélos électriques ou bien encore des voitures électriques que la société compte acquérir. «L’idée est de permettre aux voyageurs de se déplacer sur l’île, d’où l’arrivée à Boyardville qui est au centre de l’île. Sur place ils ont accès immédiatement à la plage mais aussi aux pistes cyclables, à la forêt.» Et puis, argument de taille, le bateau passera devant le célèbre fort Boyard. Cependant, même si le bateau s’arrime à Boyardville, la société souhaite que tous les Oléronais se sentent concernés. «Il s’agit d’un projet oléronais qui ne pourra aboutir que si toutes les bonnes volontés s’unissent.» D’ailleurs la communauté de communes de l’île d’Oléron adhère au projet ainsi que la commune de Saint-Georges, mais aussi la Région et le Département. Chacun va participer à sa manière à sa concrétisation qui commencera par la réfection de l’appontement à Boyardville. «La commune va prendre à sa charge, avec le soutien de la CdC, les frais d’études et de réalisation de ce ponton. En attendant sa réalisation courant 2011, un appontement provisoire sera mis en place en aval du parking des camping-cars». Le Conseil général apportera son soutien à hauteur de 20% mais uniquement sur l’appontement, et la cale de mise à l’eau soit environ 115 000 €. La communauté de communes s’engage sur un montant de 260 000 €, la commune devrait, pour sa part, participer à hauteur de 300 000 €. Des travaux de désensablement du chenal seront également nécessaires.
Commentaires des internautes
Babou - le 02/03/2010 à 15:36
Quelle bonne nouvelle!
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous