Saint-Denis-d'Oléron - N°162 - Janvier/Février 2020

La zone d’activité économique s’agrandit

À la demande du maire, la Communauté de communes de l’île d’Oléron (CdC) a aménagé une extension de la zone d’activité économique des Seizins. Quinze entreprises peuvent s’y installer.

Située en périphérie du centre-bourg de Saint-Denis et à proximité de la route départementale principale de l’île, la Zone d’activité économique des Seizins (ZAE) a été créée en 1985. Une deuxième tranche de 10 lots a été aménagée en 2002 et jusqu’ici, elle offrait une surface totale de 12 030 m2. « Ces dernières années j’ai été sollicité par des artisans dyonisiens qui souhaitaient s’y installer. Essentiellement dans le secteur du bâtiment, mais aussi dans celui des services. Cette zone, destinée aux activités artisanales, était saturée. C’est pourquoi j’ai demandé au service développement économique de la Communauté de communes de l’île d’Oléron (CdC) d’obtenir une extension », expose Jean-Michel Massé, le maire de la commune. 

Six entreprises positionnées 

Depuis le 1er janvier 2017, en application de la loi NOTRe (Nouvelle organisation territoriale de la République), la gestion des ZAE est en effet assurée par la CdC. Cette dernière a donc acquis un terrain de 10 860 m2. « L’aménagement de cette troisième tranche permet de proposer 15 lots à la vente, pour une surface totale de 7 637 m2. Il n’y aura pas d’autre extension car nous n’avons plus beaucoup de foncier disponible. Nous allons privilégier des entreprises locales, qui ne soient pas spéculatives. C’est l’une des conditions pour accéder à la ZAE. La CdC est décisionnaire et le maire a un droit de véto », souligne le premier magistrat. Actuellement, six entreprises se sont positionnées : le fabricant de limonades et sodas la Bullerie d’Oléron, la menuiserie Monteiro, les activités nautiques de Sur une île, l’artiste peintre Jokolor, le plaquiste-plâtrier Mathieu Ricou et le fleuriste itinérant La Fleur Do. « Ce projet prouve que la CdC se soucie de l’aménagement de l’ensemble de son territoire, y compris notre commune qui est excentrée. Je la remercie. C’est l’investissement public qui permet à Saint-Denis d’éviter le déclin », conclut l’édile. Le coût de l’opération (achat du terrain, étude et aménagement) sera intégralement couvert par la vente des parcelles à lotir.

 
Photo (© CdC IO) : Les élus ont inauguré l’extension de la ZAE des Seizins le 4 décembre.
 
Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 


Courrier des lecteurs
Réponse des responsables du théâtre d’Ardoise à la présidente de la SPPIO, suite à l’article du Journal des propriétaires n° 130 de septembre/octobre 2014

Boutique
16.15 € Les Aravis vus d'en haut

Commander
6 € N°161
Novembre/Décembre 2019

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous