Saint-Denis-d'Oléron - N°149 - Novembre-Décembre 2017

Faire le vide dans le piège à sable

En 2019, un important transfert de sable issu du piège à sable du port va être entrepris sous la maîtrise d’ouvrage de la communauté de communes. La pointe de Prouard sera alors reconstituée. 

Chaque année, la commune finance un transfert de sable. «Il s’agit alors d’enlever le sable qui régulièrement bouche l’entrée du port. Ainsi, chaque année, près de 15 000 m3 qui obstruent l’entrée du port sont enlevés. Nous bénéficions alors d’une aide du Département pour cette action que nous menons depuis près de 20 ans», explique Jean-Michel Massé, le maire. Si la prochaine campagne de transfert aura bien lieu à la fin du mois de février, celle de 2019 aura une dimension plus particulière. «En effet, nous avons l’opportunité de bénéficier d’une aide financière de l’ordre de 40 % de la part de l’Etat pour une opération de transfert de sable pour 80 000 m3 à 90 000 m3.» Cette opération permettrait alors de vider totalement le piège à sable situé dans le port et non plus de prendre uniquement le sable qui obstrue l’entrée. Le sable enlevé pourrait alors être transféré, pour partie, sur la plage de Saint-Denis et pour une autre partie, sur la pointe de Prouard située sur la commune et celle de La Brée-les-Bains. Le coût du projet s’élèverait à environ 500 000 € «Nous espérons une aide du Département de l’ordre de 30%, le complément serait apporté par la commune de La Brée, par la communauté de communes et le budget annexe du port.»

La CdC devrait être maître d’ouvrage pour cette opération qui s’apparente à de la défense douce puisque le sable va alors servir à protéger le littoral. «Cette opération va nécessiter une étude d’impact et une étude dans le cadre de la loi sur l’eau. Il s’agit d’un dossier lourd administrativement. Donc ce transfert ne pourra pas intervenir avant 2019.» Parallèlement à ce transfert de sable, la CdC devrait en profiter pour reconstituer ce qui a été dégradé sur le cordon dunaire de la pointe de Prouard, notamment les ganivelles et les différentes plantations.

 

 

Commentaires des internautes
Il n'y a pas de commentaire.
+ ajouter un commentaire

optionel, pour être averti de la publication

 


Courrier des lecteurs
Le débat fait rage sur Internet entre ceux qui sont pour l’instauration du péage du pont et ceux qui sont contre. Ces derniers sont bien plus nombreux à s’exprimer sur le site du journal et sur sa page Facebook. Nous publions ici des extraits des arguments des internautes.

Boutique
6 € N°144
Janvier/Février 2017

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous