Dernière minute - N°163 - Mars/Avril 2020

Covid-19 – Fermeture des plages

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19, la préfecture de la Charente-Maritime a demandé aux huit maires de l'île d'Oléron de prendre des arrêtés municipaux pour interdire l’accès aux plages. Par ailleurs, la gendarmerie du département appelle au civisme et au respect des consignes de confinement. Deux surfeurs ont été verbalisés sur la plage de Vertbois ce 18 mars. Les militaires rappellent que si une activité sportive est tolérée, elle ne l'est qu'à proximité de son domicile et muni de l'attestation de déplacement obligatoire. Par ailleurs, un dispositif spécifique de contrôle du littoral est mis en place et conduira à la verbalisation si nécessaire, avec à la clé une amende minimum de 135 € en cas de non respect des consignes gouvernementales.

Commentaires des internautes
Couderchet J.J. - le 18/03/2020 à 15:41
Nous devons réapprendre la discipline. Il y va de l'intérêt général. J'approuve
uzel - le 18/03/2020 à 15:58
Bravo, bravo, bravo !!!
Et surtout, sanctionnez, sanctionnez, sanctionnez...

Propriétaire d'une résidence secondaire sur Oléron, bien évidemment nous avons hésité, descendre ou non sur cette magnifique île (une météo favorable pouvait nous y inciter).

Mais Oléron fin mars, ce n'est pas pareil que Oléron en juillet ou août : Services médicaux insuffisants, contingent de police non adapté, je crains que peu y aient pensé !!!

A priori, ce jour, aucun cas de "corona" sur l'Ile et si demain ???
Ceux qui ont passé le pont ce wek-end devront se poser des questions ! Mais "ces certains" vivant leur égo s'en moquent.

S'il 'y a pas d'hélico pour les rapatrier d'urgence sur un lieu de sauvetage, ce seront eux encore qui clameront l’insuffisance de moyens pour assurer leur sécurité.
Comportements & civisme bien décevant,
RODDE - le 18/03/2020 à 18:05
Où est le bon sens? verbaliser des surfeurs. Etaient-ils à moins d'un mètre l'un de l'autre? Avec une répression sans bon sens on s'étonne que les gens n'écoutent pas les directives.
Hugonnaud - le 18/03/2020 à 18:45
La je pense que nous commençons à être bête.
Promenade sur la plage , peut être un poisson peux me mordre.
Attention à longueur de journée on me demande de me laver les mains... à la je ne manque pas d eau......
Que parfois de bêtises... enfin...
RODDE - le 19/03/2020 à 08:21
Il est vrai qu'il y a risque de promiscuité sur les plages oléronaises. Comment faire respecter un mètre entre chaque baigneur? et surtout pour les surfeurs ils risquent de polluer les huitres.
Alain - le 03/04/2020 à 13:37
Dormez tranquilles chers Oléronais; les maires prennent des arrêtés pour interdire la location de résidences pour vacanciers, pas de résidents secondaires ... On peut le comprendre, que chacun doit respecter le confinement chez soi mais de quoi demain sera t'il fait ? Il fut un temps que l'argent des "baignassous" était le bienvenu, alors demain si ces mêmes "baignassous" délaissent l'île qui en pâtira ? car une terrible crise financière se prépare pour tous
+ ajouter un commentaire

optionnel, pour être averti de la publication

 
 

Boutique
7.90 € L'île d'Aix vue d'en haut

Commander

Le produit a été ajouté au panier

Voir mon panier


Rendez-vous